L'informatique appliquée à l'histoire | La quête du futur en histoire

TAG | musée

Nov/09

14

Musée National du Moyen Âge

Paris, ville populaire lorsque l’on traite des voyages ou du tourisme. Dans cette même ville, de nombreux classiques sont accessibles, que ce soit la Tour Eiffel, le musée du Louvre, le jardin des Tuileries ou encore la place de la Concorde. Mais avez-vous déjà entendu parler du musée National du Moyen Âge  de l’hôtel Cluny? Non? Pourtant, il s’agit d’un musée extrêmement intéressant à visiter (quel musée ne l’est pas pour nous, âmes adorant l’histoire?). Bien sûr, ce n’est pas le Louvre, mais il en vaut quand même le déplacement.

C’est pourquoi, je souhaite au moins vous introduire au site web du musée, question de vous mettre en appétit quelque peu.  Premièrement, rendez-vous sur le lien suivant: http://www.musee-moyenage.fr/index.html . Vous êtes maintenant sur la page d’accueil.

Sur la gauche, un menu vous propose différentes possibilités. Déjà, le site est disponible en trois langues, soit français, anglais et espagnol. On peut également avoir un aperçu des collections disponibles lorsque nous allons dans la section musée. De plus, l’historique des batîments utilisés pour les expositions sont disponibles dans la même section. Si l’on veut s’attarder sur les activités du musée afin de planifier une prochaine visite, c’est possible et accessible via la page d’accueil et le menu à gauche encore une fois. Enfin, le reste du menu est en rapport avec la localisation du musée ou le partenariat ou autres activités moins pertinentes pour nous, étudiants que nous sommes.

Si l’on s’attarde sur la manière dont est construit le site, on peut voir que l’attrait visuel est la principale caractéristique du site. Au niveau de la logistique, tout est simple et facile d’accès pour n’importe qui, même un néophyte de l’internet. C’est à la fois une force et une faiblesse. C’est une force dans la mesure où cela rend le site accessible à tous, mais c’est une faiblesse au niveau de la quantité d’informations disponibles parfois. Cependant, nous comprenons que le site est essentiellement conçu pour attirer la clientèle à venir visiter le musée. Il ne s’agit pas d’un site aux visées scientifiques, c’est plutôt au niveau publicitaire et marketing que nous pouvons établir les buts de l’utilisation d’internet dans la diffusion d’informations reliées au musée.

Encore une fois, je vous conseille lors de votre prochain séjour à Paris, de vous rendre à ce musée. Sinon pour le moment, vous pouvez vous donner une idée de ce qu’il y a à visiter en vous rendant sur le site internet de l’établissement.

Maxime

· · ·

Le projet de recontruction 3D du commissariat de Bytown, aujourd’hui Ottawa, présente une série d’animations d’une durée totale d’un peu plus de 10 minutes. Ces animations permettent de visiter le canal Rideau  et ses écluses terminées en 1832. Ce court voyage se fait en compagnie de Lord Dalhousie et du colonel John By, ingénieur de Sa Majesté et responsable de la construction du canal. Les deux personnages discutent et informent le visiteur du fonctionnement et de la construction des écluses, de l’architecture du commissariat, de la condition de vie des ouvriers et de la topographie du site. Ce projet est l’initiative conjointe du musée Bytown et de Parc Canada. Les animations et modélisations ont été réalisées par deux équipes de quatre étudiants au cours des étés 2004 et 2005.  Les logiciels Vectorworks et Cinema 4D ont été utilisés.

L’historien trouve ici un exemple concret d’utilisation de modélisation et d’animations 3D pour la diffusion de connaissances. Ce site vise la diffusion d’un contenu vulgarisé plutôt qu’ un discours scientifique, le connaisseur n’apprend rien de nouveau. Les animations sont généralement fluides et  les bâtiments possèdent certaines textures recherchées. Par contre, les mouvements des personnages semblent parfois non-naturels. Un plus grand souci du détail aurait été apprécié dans certaines situations, entre autres pour les uniformes. De plus, la voix et les intonations de Lord Dalhousie nous semblent quelque peu loufoques par moment, ce qui diminue quelque peu le caractère sérieux du projet. Deux formats vidéo sont proposés: quicktime et MP4. Le dernier nous semble plus intéressants puisqu’il est possible de le regarder en mode plein écran et de le télécharger afin de le visionner à maintes reprises sans toujours aller sur le site web. En somme, il s’agit d’un site assez bien conçu, l’interface est simple, les animations sont de qualité convenable et touchent différents domaines de l’histoire du 19ème siècle.

Lien vers la visite virtuelle: le projet de reconstruction 3D du Commissariat

Bonne fin de semaine à toutes et à tous

Rémi

· · · · · ·

Theme Design by devolux.nh2.me