L'informatique appliquée à l'histoire | La quête du futur en histoire

oct/09

10

Banque en ligne des films de l’ONF

L’Office national du film du Canada a mis en ligne depuis janvier 2009 pour son 70e anniversaire une grande partie de sa collection cinématographique. On y retrouve environ 700 œuvres comptant des documentaires, des films d’animation et des films de fiction. Les utilisateurs disposent d’un outil de recherche complet permettant de trouver des productions par réalisateurs, par date, par mot-clé, etc. Les films, pouvant être visionnés sur toutes les plateformes supportant Flash, sont encodés au format MPEG 4 avec une qualité variant entre 56k, 415k et 1000k au choix de l’utilisateur. La collection numérique de l’ONF permet de conserver le patrimoine audiovisuel de cet organisme et de le rendre accessible à la population. Ce site est en effet utile pour les historiens présents et futurs, car la collection de films contient des œuvres produites à partir de 1928. De plus, le site offre des films regroupés par sujet tels que la Seconde Guerre mondiale ou encore l’« histoire ». Dans des catégories aussi disparates que cette dernière, il en revient à l’historien de faire le tri parmi les données présentes. Ces catégories contiennent des films produits à des époques diverses. Il peut être intéressant d’étudier l’évolution d’un sujet donné. Le site est agréable à consulter et facile d’utilisation. L’utilisateur peut commenter et recommander une œuvre et aussi la partager via internet. Malheureusement, ce ne sont pas toutes les œuvres du catalogue qui sont présentes sur le site. Cependant, l’ONF continue d’enrichir sa collection de films numérisés. Une section sur les nouveaux ajouts est d’ailleurs présente sur le site.

Adresse : http://www.onf.ca/

Julie

· · · ·

1 comment

  • Author comment by jonathan · 10 octobre 2009 à 20 h 04 min

    En effet, Julie soulève un très bon site que ce soit pour des recherches en histoire ou simplement en connaitre plus sur notre répertoire filmique national, qui je vous l’apprend ne se limite pas à « Bon cop Bad cop » ou « Les Dangereux ».

<<

>>

Theme Design by devolux.nh2.me